Les narcotiques ou les drogues pour le pire   Leave a comment

Les  mathématiques, a son sens général, est le développent de toutes les types de rationnement formel, nécessaire et déductif.- Alfred North Whitehead (mathematicien et phylosophe britannique)

Donc on trouve les mathématiques dans la vie humaine dans toutes ses formes. Le pense est forme à l’origine de logique mathématique.

Si on apprend les matematiques, on apprend a penser. Nous considérons nos décisions comme définitives, personnelles et rationnelles. Nos pensées nous dirigent dans la vie et nos décisions nous définissent.  Toutes nos décisions, de n’importe quelle sorte, sont telles que définit notre vie.

Maintenant on présente un sujet tabou qui n’est pas bien vue par la société, dans tous les coins du monde. On parle des personnes qui consomment des substances narcotiques, en général, avec l’impression qu’ils leur font la vie plus facile.

Les drogues sont des substances simples qui ont trouve des récepteurs dans notre organisme, qui modifie les processus d’un certain part du Corp. La dépendance est une idée généralisée, il y a des personnes dépendantes de l’internet, cigarettes, etc. c’est que n’importe quelle substance qui nous induit bon sentiment de joie, actif un système de compensation dans notre cerveau qui libère la dopamine et sérotonine responsable pour notre état d’esprit. Ce type de dépendance s’appelé psychique ou physique. Cette dernière implique le sevrage, qui apparait aux retirances de substance qui est spécifique pour les drogues comme l’héroïne, amphétamine, méthadone, cocaïne.

En quelque mots, on trouve le doué une substance solide, liquide ou gazeuse, dont l’utilisation se transforme en habitude qui affecte le cerveau et se système nerveux, change les sentiments, la perception, la mentalité, l’état de conscience, l’image de la réalité.

Les stupéfiants sont des drogues qui ont un tel effet sur l’organisme.

A l’entrée dans le corps, ils produisent un état de narcose (elle est caractérisée par la perte de mémoire, la relaxation musculaire, la réduction des sensibilités et des reflexes, provoque artificiellement par l’action de stupéfiants sur les centres nerveux). Ces substances ont un effet hypnotique, somnifère, analgésique.

La distribution des décesses associe au consume des drogues, sur catégories de âges, dates comparées 2000-2010 (nombres des cas)

    AnnéeAge

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

<15

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

15-19

4

1

4

0

1

7

1

1

20-24

2

3

5

1

5

12

11

8

8

8

25-29

0

0

1

2

1

5

13

13

12

9

30-34

0

0

0

0

0

1

7

2

10

6

35-39

0

0

0

0

0

1

0

1

0

8

40-44

2

0

0

0

0

1

0

2

0

2

45-49

2

0

0

0

0

0

0

0

1

0

On observe que la catégorie des âges plus affecte des dépendances des drogues est telle de 25 aux 29 ans et aussi qu’en général les enfants plus jeunes de 15 ans et les retraites ne sont pas des consommateurs.

Les personnes ayant entre 20 et 35 ont une tendance en ce qui concerne la consommation des drogues.

Troubles de comportement et émotions 78
Troubles de disposition 81
Troubles d’anxiété 38
Un retard mental 4
Troubles psychotiques 29
Inconnues 314
On  ne présent pas de la comorbidite (suppose deux ou plusieurs dysfonctions au même temps)

1608

publié mai 22, 2012 par mathsdanslaviequotidienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :